La visite des tombes et des cimetières musulmans

cimetieres carres musulmans

La visite des tombes est une recommendation pour les hommes. Elle n’est pas une obligation . Toutefois, sa récompense n’est pas négligeable. Le prophète ﷺ nous dit: « Visitez donc les tombes, car cela rappelle la mort. » En effet, chaque acte du musulman dans cette vie d’ici bas, tend à lui rappeler la demeure ultime. Et quel plus remarquable rappel que la mort pour se faire. Nous tirons énormément d’avantages et de bénéfices dans cette pratique. Comme dit précédemment et en premier lieu, celui de rappeler au musulman l'au-delà quand celui-ci observe les tombes.

Cela lui rappelle qu’il faut toujours se tenir prêt à rejoindre ceux déjà partis avant lui. La fatalité de ce bas-monde est et restera toujours la mort de chacun. Nous ferons donc inéluctablement partie des habitants de cet endroit, et cela aidera chacun de nous à accomplir les bonnes œuvres pour y parvenir. Aisha (das) rapporte: « Chaque fois que le Prophète passait la nuit auprès d'elle, il sortait avant l'aube au Baqî'(Cimetière de médine) et disait: « Que la paix soit sur vous, croyants qui résidaient dans ces demeures, bientôt ce qui vous a été promis sera réalité ; nous vous rejoindrons quand Dieu le décidera; Seigneur, pardonne aux résidents du Baqî' Al-Gharqad.» (Muslim)

Pour continuer, cela constitue une imitation du messager ﷺ dans cette œuvre bien méritoire. La visite de ces lieux est un acte mis en pratique par le Prophète ﷺ à maintes reprises.

Anas ben Mâlik (das) dit : «En passant près d’une femme qui pleurait sur une tombe, le Prophète ﷺ intervint: “Crains Dieu et prends ta douleur en patience. », « Laisse-moi ,tu n’as pas été frappé par un malheur qui ressemble au mien », lui répondit-elle. On l’informa qu’il s’agissait du Prophète ﷺ. Elle se dirigea chez lui, et une fois arrivée, elle remarqua qu’il n’y avait pas de portier. Elle lui dit: “Je ne t’ai pas reconnu ». « C’est lors du premier choc que l’on doit faire preuve d’endurance » lui répondit- il. (al boukhari 1283)

C’est dans cela que nous devons apprendre que la patience doit se manifeste dès le premier choc. Dans ce hadith , le prophète nous apprend qu’il faut faire preuve de patience immédiatement en apprenant la mort du défunt. C’est ainsi que l’on obtient la récompense ultime . Allah soubhana wa ta'ala nous dit dans son livre saint :

« Et fais la bonne annonce aux endurants, qui disent, quand un malheur les atteint : certes ,nous sommes à Allah et c’est à lui que nous retournerons.(coran 2/156) . Comme pour toutes les épreuves qui atteignent le musulman, il se doit toujours de revenir immédiatement à son seigneur en étant intimement convaincu que dans chaque épreuve ,il y a un bien. Même si sur le moment, cela semblera difficile. En tant qu’humain doté de sentiment, le cœur passera souvent avant la raison.

Pour continuer dans les mérites, nous avons aussi celui de vouloir se conformer au Prophète ﷺ dans un acte qu’il aura pratiqué et recommandé, et ainsi, lui obéir en exécutant son ordre qui dit : « Visitez les tombes. ». N’oublions pas que l’ordre donné par le prophète ﷺ corrobore celui d’Allah l’exalté. Aucune permission d’aller à son encontre.

Allah dit dans son livre : « Que ceux, donc, qui s'opposent à son commandement prennent garde qu'une épreuve ne les atteigne ou que ne les atteigne un châtiment douloureux. (Coran, 24 : 63). Aucune rébellion contre le commandement du prophète ﷺ. Il est l’application de la loi d’Allah soubhana wa ta'ala sur terre. Et enfin pour finir, cela constitue un bienfait pour son frère défunt, car ainsi on invoque pour lui. Le prophète ﷺ a d’ailleurs rapporté plusieurs invocations que l’on prononce lors de la visite des cimetières, telles qu’il les a enseignées à ses Compagnons . D'après Burayda (das): Le Messager de Dieu ﷺ a appris aux gens lorsqu'ils visitaient les tombes, de dire :

« Que la paix soit sur vous, croyants et musulmans qui résidez dans ces demeures, nous vous rejoindrons lorsque Dieu le décidera. Vous êtes nos devanciers et nous sommes les suivants. Nous implorons Dieu qu'Il vous accorde la paix et la bénédiction, ainsi qu'à nous. »(Rapporté par Ahmad, Muslim) Ou encore de dire : « Que le salut soit sur vous, Ô habitants de ces demeures, croyants et musulmans. Certes, nous allons vous rejoindre, si Allah veut. Nous demandons à Allah de nous accorder, à nous et à vous, le salut.) » (Muslim)

Abordons maintenant de la permission de visiter la tombe des non musulmans. En effet, cette pratique est permise à une certaine condition : que le but de cette visite soit le rappel de la mort et de l’au-delà. On rapport d’après Abouhou rayra (das), le prophète ﷺ visita la tombe de sa mère et pleura tant que les compagnons présents se mirent à pleurer avec lui. Puis il dit : « J'ai demandé à mon Seigneur qu'Il m'autorise à invoquer pour elle le Pardon, mais Il me l'a refusé. Je Lui ai demandé de m'autoriser à visiter sa tombe et Il me l'a accordé, visitez donc les tombes, car elles vous rappelleront la mort (Ahmad,Muslim). Ou encore d’après le Hadith de Omar(das) : Le Prophète ﷺ et ses Compagnons arrivèrent à al-Hijr, la contrée de Thamûd (Peuple de Salih). Il dit : « N'entrez au pays de ces gens voués aux châtiments de l'Enfer qu'en pleurs, si vous ne pouvez pleurer, n'y entrez pas car vous risqueriez de subir leur sort.» Dans cette pratique, le but de la visite est le rappel de la mort et de l'au-delà. Ce sont des injustes que Dieu a puni pour leur cruauté mais dans le meme temps la visite de leurs tombes est permise. Cepandant, la différence d’avec les tombes musulmanes, c’est qu’elles ne recevront aucun prière ni invocation. Leur visite n’a matière qu’au rappel. Pleurer et montrer sa faiblesse ou son besoin absolus de la grâce de Divine. Ce sont là des actions louables lorsque l’on est de passage près d’elles.

Au sujet des femmes, le consensus stipule qu’elles ont le droit de visiter les tombes. 'Abdallâh Ibn Abi Mulayka (das) rapporte : Âisha revint un jour du cimetière et je lui demandait: « Ô Mère des croyants, d'où viens-tu? « De la tombe de mon frère, 'Abd Ar-Rahmân », me répondit-elle. « Le Prophète n'a-t-il pas interdit de visiter les tombes? » m'enquiers-je auprès d'elle. « Oui, il l'avait interdit, mais il ordonna ensuite de les visiter.» répliqua t-elle. (Rapporté par Hakem et al Bayhaqi). Il ne leurs est toutefois pas permise d’en faire une habitude selon le hadith suivant : « Que Dieu maudisse les visiteuses des tombes ».( Rapporté par Ahmad, Ibn Majâ et Tirmidhy) . Al Qurtubi( que Dieu lui fasse miséricorde) l’interprète comme suit : « La malédiction pré-citée dans le hadith ci-dessus est attribuée à celles qui visitent les tombes très souvent. Elles sont nommées les « zawwârât ». Terme employé par le Prophète pour exprimer l'excès dans la pratique. Nonobstant, la majorité des savants confirme bien que si cette pratique est évitée, il n y a aucun mal à leurs permettre la visite des cimetières tant que cela leurs profite dans le bien .

Qu’Allah le très haut fasse miséricorde à tous nos défunts .Qu’il nous permette de toujours œuvrer dans son chemin qui est celui de la rectitude. Que la bonne fin soit accordée à tous croyants sincères, et qu’il nous accorde le jardin d’Eden comme demeure ultime.

Vous trouverez ci-apres la liste des carrés musulmans sur Paris et Île-de-France. 👉"Carrés Musulmans".

Copyright © 2017 - OBSEQUES NOUR - Tous droits réservés.

Vous pouvez ainsi prendre le temps de vous consacrer à votre deuil et à votre famille.

►Téléchargez la brochure d'informations Sakina Funérailles



Soucieux de pouvoir répondre aux attentes des familles endeuillées

Nous sommes à votre écoute 7j/7 au 07.54.84.34.59